Les loyautés de Delphine de Vigan

Titre du roman: Les loyautés
Auteur: Delphine de Vigan 
Date de sortie: 28 août 2019
Editeur: Le livre de poche 
Total de pages: 192
Genre: Psychologie
Prix: 16,00 € lien ici ou 11,99 € lien ici



Résumé:
«Chacun de nous abrite-t-il quelque chose d'innommable susceptible de se révéler un jour, comme une encre sale, antipathique, se révélerait sous la chaleur de la flamme ? Chacun de nous dissimule-t-il en lui-même ce démon silencieux capable de mener, pendant des années, une existence de dupe ?»



Avis: 
Delphine de Vigan reste une de mes auteures favories. C'est un court roman qui raconte une histoire assez sombre. Pour résumer, deux amis, Mathis et Théo, fréquentent le même collège. Théo a des parents divorcés tandis que Mathis a une vie assez tranquille. Sa mère est femme au foyer et son père travaille. Les deux enfants sont en train de basculer. Leur professeur est assez inquiète et n'hésite pas à s'inquiéter pour l'un des enfants. Quitte à se mettre les autres professeurs à dos. 

Théo est le personnage principal. Il a 13 ans, est en 5ème. Ses parents ne se parlent jamais. Un contexte familial assez complexe. Tout gravite autour de lui. Mathis, son meilleur ami, qui n'hésite pas à le suivre dans ses bêtises, car il a pour but de le sauver, sa professeure qui se voit en effet miroir à travers Théo, la mère de Mathis qui ne l'apprécie guère. Théo vit assez mal cette situation et en a assez d'être au milieu de cette situation. Il tente par tous les moyens d'oublier.

Hélène, la professeure des deux collégiens, m'a touchée. Elle a un passé sombre avec un père qui l'a battait et une mère qui fermait les yeux. Comme dit l'expression : qui ne dit mot consens. Elle grandit avec ce traumatisme et quand elle voit Théo, elle s'imagine qu'il vit la même chose. Elle va donc vouloir l'aider, même si pour cela, elle doit aller à l'encontre de son métier et de ses collègues. 

J'ai à la fois aimé et détesté la fin. Comme l'expression dit si bien: il m'a laissé sur ma faim. C'est une fin ouverte, où seul toi, le lecteur, est en mesure d'inventer la fin. Elle nous laisse sur un moment crucial et nous dit : que veux-tu qu'il se passe ensuite ?  

Ce roman est peut-être court, mais il est intense. Il est bouleversant. Ce roman m'a pris qu'il est dur de sauver quelqu'un qui ne veut pas être sauvé. Je l'ai adoré et je le conseille. 

Livres lus du même auteur: 

Commentaires