Mes mots pour ta mélodie de Céline Musmeaux

Titre du roman: Mes mots pour ta mélodie
Auteur: Céline Musmeaux
Date de sortie: 15 avril 2020
Editeur: Nymphalis 
Total de pages: 382
Genre: Young Adulte
Partenariat: Céline Musmeaux
Prix: 17,99 € Lien ici


Résumé:
« Tessa est douée avec les mots. Depuis le début de l’adolescence, elle écrit ce qu’elle ressent sur son blog. Diego, lui, fait des covers où il manie les notes à la perfection. Au hasard d’une soirée étudiante, leurs univers se rencontrent et s’opposent. Elle espère vivre de son don. Il veut percer dans la musique. Pourtant, aucun d’eux ne réussit son objectif. À première vue, rien ne pourra les réunir si ce n’est leur rejet mutuel. Cependant, il se pourrait que le destin en ait décidé autrement. Leurs rêves pourraient-ils se rejoindre ? »




Avis: 
Pour résumer, Tessa a 19 ans et vit aux crochets de son père. Il la contrôle par l’argent. Elle suit une licence en lettres, mais son père refuse qu’elle ait un rêve d’artiste. Il lui donne un an avant de l’inscrire dans une filière plus concrète, l’économie. Elle est sous pression et assez rigide. Elle rencontre, dans un bar, un musicien qu’elle considère comme raté. Il vient l’aborder, mais se prend un stop monumental. Ce gars, c’est Diego. Artiste, guitariste et chanteur, il a tout pour être populaire, mais stagne dans sa vie. Un studio, deux boulots, et son rêve reste loin et surtout hors de portée. Quand il pose les yeux sur Tessa, quelque chose se passe… À partir de ce moment, Diego va vouloir ce qu’il ne peut pas avoir et Tessa le fuira comme la peste. Mais jusqu’où?

Quand son dernier roman, La théorie des contraires, je me suis attachée aux deux personnages, car on ne peut que les aimés. Ils n’ont certes pas la même vie, mais ils ont les mêmes choix qui sont imposés et sont dans une carrière artistique, une carrière où il faut être le meilleur sinon on coule. Je me suis mise dans la peau de Tessa, car j’ai trouvé beaucoup de points communs. On fait la même licence, on tient toutes les deux un blog, même le caractère est quasiment le même. Elle se méfie de l’amour et surtout des mecs comme Diego. Quant à Diego, ce que j’admire, c’est son égo. Il ne pense qu’à lui et à sa carrière et est toujours dans le positif. Il voit tout en blanc malgré son passé compliqué. En tant que couple, je les adore.

Le thème principal change dans ce roman. Si dans son dernier roman, il était question du regard de la société. Ici, il est question de l’éducation et du regard de soi. Les deux personnages décident de dévier du chemin construit de leurs parents. Diego a décidé de partir à 16 ans de la maison pour être dans la musique. La guitare était sa meilleure amie. Il s’est battu contre le monde pour prouver qu’il avait raison. Tessa a décidé d’être plus sage. Elle a fait face à ses parents ou plutôt son père pour qu’elle soit blogueuse et enfin journaliste. Elle a fait le choix de faire une licence de lettres et son père la menace tout le temps de lui couper les vivres. Il la tient par l’argent. Tous les deux sont allés jusqu’au bout. Et ça, je ne peux qu’admirer. 

J’ai apprécié l’histoire, les personnages, les thèmes abordés. J’ai aimé que Céline Musmeaux parle de musique, d’écriture, marie ses deux thèmes et fasse de cette histoire, une belle histoire d’amour. En revanche, j’ai trouvé beaucoup de similitudes avec After de Anna Todd. Le nom féminin est le même, l’histoire du pari est là et c’est soit le personnage masculin qui en est la cause. Je me suis dit que ce n’était pas le hasard. Mais quand j’ai continué à lire, le pari n’était plus la cause de l’histoire, mais c’était autre chose. Je ne peux pas dire sans spoiler. C’est le seul petit reproche que je peux lui faire. Sinon, j’ai aimé l’histoire et je valide. 

Commentaires