Le Nombril de Solveig de Olivier Sorin

Titre du roman: Le nombril de Solveig
Auteur: Olivier Sorin
Date de sortie: 25 février 2020
Editeur: Editions des Lacs
Total de pages: 340 
Genre: Romance, suspense 
Partenariat: Olivier Sorin
Prix: 19,90 € lien ici 

Résumé:
« Standor a rencontré Solveig mais elle le quitte au seuil de chaque hiver puis lui donne la clef lui permettant de la retrouver à l'aurore de chaque automne. Quel est le secret de cette femme qui la pousse à fuir un bonheur parfait et à laisser cet homme en proie au vertige de l'abandon et de la solitude sans jamais lui avouer la blessure qui la ronge ? 
Ce roman décrit la relation pendant deux décennies entre Standor et Solveig, femme pointillant la vie du photographe amoureux d'un fantôme qu'il ne parvient pas à fixer dans sa vie. Standor Moire va tout au long de cette histoire tenter de retenir celle qui disparaissait et réapparaissait au gré de ses automnes. Le récit narre la fuite de cette femme, de ses retours grâce aux pellicules photographiques de Standor et de l'enquête de l'homme pour comprendre comment le nombril de sa promise n'avait pas d'autre alternative que de se donner rendez-vous sur ces vieux films argentiques. »



Avis: 
Je tiens tout d’abord à remercier Olivier Sorin de m’avoir envoyé le livre. Lu en deux jours, je peux clairement dire que le livre, je l’ai dévoré. Pour résumer, Standor rencontre une jeune femme du nom de Solveig à Monoprix. C’est le coup de foudre au rayon des sardines. En caisse, Solveig lui donne rendez-vous…Elle ne vient pas. Standor part à sa recherche. De nombreuses questions me viennent en tête: pourquoi part-elle? Pourquoi Standor la recherche-t-elle? Quelles sont les raisons de son départ?

Mon résumé ne tient en quelques lignes, mais vous en révélez plus retirerai de la magie à ce livre. Quand j’ai lu ce roman, j’avais quelques hypothèses quant à la suite et surtout pour la fin. J’avais pensé à la folie de l’un des deux personnages… J’avoue avoir été surprise à la fin du livre. Une agréable surprise dont je m’y attendais pas. 

Je me suis attachée aux deux personnages. Standor est un homme admirable et fort. Vivant à Paris, il a une vie banale. Il a des parents et un frère présents dans sa vie et inquiets qu’il soit toujours célibataire. Quand il fait la rencontre de Solveig, c’est la plus belle rencontre de sa vie. Il se projette enfin et sa vie prend un tout autre chemin. Il s’intéresse alors aux appareils photo et fait de nombreux voyages pour acheter des anciens dans les brocantes et les restaurer. Il part ainsi à Essaouira avec le désir de retrouver sa promise grâce aux pellicules anciennes. C’est une histoire d’amour rempli de poésie et de revirements.

J’ai aimé la plume de l’auteur qui mélange suspense, poésie et magie pour en faire un condensé d’une histoire d’amour. J’ai adoré le côté magique du roman qui mène, à chaque fois, ce couple à se retrouver. L’amour que porte Standor pour Solveig et surtout son nombril m’a fait sourire et surtout envie… J’ai vu les conséquences que l’amour pouvait avoir sur un homme qui aime passionnément et sur une femme qui ne cesse de fuir… J’ai souri, pleuré, rigolé, mais surtout j’ai espéré que la quête, que Standor avait commencée, allait bien finir. Je ne vous en dis pas plus. C’est un énorme coup de coeur. Bravo !!

Commentaires