Le journal de Claire Cassidy de Elly Griffiths

Titre du roman: Le journal de Claire Cassidy 
Auteur: Elly Griffiths
Date de sortie: 2 janvier 2020
Editeur: Hugo Thriller
Total de pages: 444 
Genre: Thriller, Policier, Polar, Fiction
Partenariat: Netgalley
Prix: 19,95 € lien ici ou 9,99 € lien ici


Résumé:
«Dans le collège anglais où elle enseigne, Claire Cassidy donne chaque année un cours sur un classique de la littérature gothique, " L'Inconnu ", de R.M. Holland. Cet écrivain a vécu et enseigné dans le même collège que Claire, qui, fascinée par ce personnage qui hante encore les murs de l'établissement, travaille à l'écriture de sa biographie. Mais un jour, Ella, sa collègue et amie est retrouvée morte. À côté de son corps, une citation de " L'Inconnu "... La littérature et la vraie vie entrent alors en collision, et Claire devient suspecte aux yeux de la police. Et le mystère s'épaissit lorsqu'elle ouvre son journal intime, ce journal dans lequel elle écrit chaque jour, et découvre une écriture qui n'est pas la sienne : " Bonjour, Claire. Tu ne me connais pas. " L'Inconnu, lui, connaît Claire, jusqu'à ses moindres secrets.»


Avis: 
Je n’ai pas l’habitude de lire des thrillers et j’avoue avoir eu du mal à rentrer dans le livre. Pour résumer, voici l’histoire: une jeune femme Claire Cassidy est professeur dans un collège. Ce collège était le lieu où résidait R.M. Holland où elle doit écrire un livre sur sa vie. Elle est passionnée par le roman « L’Inconnu » de ce défunt écrivain. Tout se passe bien jusqu’à ce qu’un individu décide de tuer les professeurs de ce collège. Le lien entre ses meurtres: Claire Cassidy. Le meurtrier s’adresse à elle à travers les corps et son journal. 

Comme dans chaque critique, je réponds à la question: dans quel personnage je me suis identifiée… Et ce n’est pas le personnage principal Claire Cassidy. Je l’ai beaucoup aimé. Elle n’hésite pas à aider les autres quitte à s’oublier elle-même et on dirait qu’elle porte le poids des responsabilités sur les épaules. Son divorce avec son ex-mari et le fait qu’elle est encaissée le fait qu’il a fait sa vie ailleurs l’a rendent attachante, mais j’ai aussi trouvé qu’il manquait de profondeur au personnage. Le fait qu’on ne sache pas beaucoup son passé ni qu’on ne sait pas qui elle est vraiment fait que je n’ai pas réussi à m’attacher. Je me suis plus attachée à sa fille Georgie de son vrai nom Georgia. J’ai vu beaucoup de points communs avec moi: le fait qu’elle adore écrire, est rebelle, a des parents divorcés et sort avec un homme plus âgé qu’elle, j’ai cru me voir dans ce personnage. J’ai trouvé qu’elle était plus importante dans le roman… Je vais vous parler d’un dernier personnage: Harbinder. J’ai trouvé qu’elle sortait du cliché du policier banal. J’étais étonnée qu’elle soit une femme tout d’abord, car le nom ne nous laisse pas penser son sexe. Je pense que c’est voulu. Ensuite, le fait qu’elle soit une ancienne étudiante du fameux collège fait qu’elle est plus attachée à l’enquête qu’un policier lambda. Et enfin, j’ai aimé qu’elle soit gay. J’ai même pensé que Claire et elle allaient finir ensemble. Je l’ai adoré.

J’ai énormément apprécié la fin. C’est une bonne chute… Je ne suis pas spécialiste des thrillers donc je ne peux pas trop en parler. Je peux juste dire que je ne m’attendais pas au coupable ni comment ça allait se terminer… Je pensais que c’était quelqu’un d’autre. J’ai aimé que l’auteure ait mis le texte de l’Inconnu à la fin. J’ai pu lire la nouvelle en entier et du coup mieux comprendre. 

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé le roman. L’auteure était fluide et sa plume m’a fait que je n’ai pas pu lâcher le livre. Je l’ai dévoré de la première à la dernière page. Je le conseille les yeux fermés ou devrai-je dire les yeux grands ouverts. Attention quand même à ne pas oublier le monde extérieur…

Je remercie Netgalley France de m'avoir envoyé ce livre. Sans quoi je ne l'aurais jamais lu.