Le Cercle de Dave Eggers

Titre du roman: Le Cercle
Auteur: Dave Eggers
Date de sortie: 8 juin 2017
Editeur: Gallimard
Total de pages: 576
Genre: Science-fiction, dystopie
Prix: 8,50 € lien ici ou 8,49 € lien ici

Résumé:
"Quand Mae Holland est embauchée par le Cercle, elle n'en revient pas. Installé sur un campus californien, ce fournisseur d'accès Internet relie les mails personnels, les réseaux sociaux, les achats des consommateurs et les transactions bancaires à un système d'exploitation universel, à l'origine d'une nouvelle ère hyper-numérique, prônant la civilité et la transparence. Alors que la jeune femme parcourt les open-spaces, les immenses cafétérias en verre, les dortoirs confortables pour ceux qui restent travailler le soir, la modernité des lieux et l'intense activité la ravissent. Mae n'en croit pas sa chance de travailler pour l'entreprise la plus influente qui soit - même si le campus l'absorbe entièrement, l'éloignant de plus en plus de ses proches, même si elle s'expose aux yeux du monde en participant au dernier projet du Cercle, d'une avancée technologique aussi considérable qu'inquiétante."


Avis: 
Mae Holland est employée dans une entreprise de misère. Annie, une de ses amies lui téléphone pour lui dire qu'elle lui a obtenu un entretien dans son entreprise le Cercle. Elle le passe haut la main et se retrouve au plus bas de l'échelle: à l'Expérience client. Elle se montre pleine de volonté malgré la maladresse dont elle fait preuve (oubli de s'intégrer...). Elle voit le Cercle comme un paradis (les dortoirs, les restaurants, les lieux...). En retour, on attend de Mae qu'elle partage toutes ses données, ses faits et gestes et même ses pensées. Son père souffre de la sclérose en plaques. Ayant une mutuelle qui ne couvre pas tous les soins, sa mère est surmené. Le Cercle les prend sous son aile. Mais tout cela n'est pas gratuit et ils se rendent assez vite compte que tout n'est pas gratuit. Sa famille s'éloigne. Que doit-elle faire ?

La technologie est au coeur du roman et Dave Eggers va jusqu'à montrer les limites de toute la technologie. On se téléporte dans le futur pour voir ce qui va arriver si on ne met pas de limites à notre vie. Plus de vie privée, plus de secret, tout est exposé avec des caméras. Les personnes décrivent leur vie par seconde et l'once d'humanité de chacun d'eux s'envole. Tout le monde devient des sujets et celui qui ne veut pas s'intégrer, est rejeté par la société. 

Je n'ai pas eu particulièrement d'attache dans ce roman. Le seul qui m'a donné un peu d'espoir est l'ami d'enfance de Mae, Il ne veut pas s'intégrer à ce mode de vie et va jusqu'à disparaître lorsque l'heure est grave. C'est un artiste qui n'est pas présent sur les réseaux sociaux. Il s'éloigne de Mae lorsqu'il voit qu'elle est à 100% pour cette secte. 

Dave Eggers, traduit par Emmanuelle et Philippe Aronson, nous donne à réfléchir sur la société actuelle et sur celle de demain. En écrivant ce livre, il montre que derrière le fictif, une part de réel sommeille. À celui ou celle qui est présent(e) sur les réseaux sociaux, ne lisez pas ce livre, car ils pourraient vous dégoûter de Facebook, Instagram et pleins d'autres. 

J'ai beaucoup aimé l'histoire et surtout cet univers. J'ai beaucoup appris et me suis beaucoup posé de questions comme par exemple: Si on mettait des caméras partout, ça donnerait quoi ? Si on implantait des puces à nos enfants dès le plus jeune âge, seraient-ils libres? Même si elles n'ont pas de réponses concrètes, elles m'ont donné un aperçu de cette société. Je dirais que le livre a fait son travail parce que ça me fait me questionner sur la société actuelle et sur le futur. Lisez-le et dites-moi ce que vous en pensez!